ALTER EUROPE > Les métiers AlterEurope


Les métiers AlterEurope



Compte tenu du profil disciplinaire initial renforcé au cours de la formation et parce qu'il développe une expertise des relations entre l'Union Européenne et les pays voisins dans tous ses dimensions... Le master AlterEurope prépare aux métiers suivants : 
  • conseiller en développement international dans les cabinets conseils ou les structures publiques servant d’interface (telles que les CCI en France) 
  • chargé d’affaires à l’international ou chef de projets développement à l’international dans les clusters (tels que les pôles de compétitivité en France), les Régions, ou les grandes entreprises 
  • chargé d’études de conjonctures et d’analyse risques pays dans le secteur bancaire et financier 
  • juriste spécialisé dans le droit des relations extérieures de l’Union européenne et en droit du commerce international au sein de cabinets d’avocats, du service juridique d’entreprises, d’organismes consulaires ou dédiés au développement des relations commerciales 
  • chargé de mission gestion des risques environnementaux, au service d’acteurs privés ou publics 
  • chargé de mission développement durable pour l’Union européenne et les organisations internationales dans les pays voisins 
  • développeur de programmes de coopération dans les délégations de la Commission européenne, les services de l’administration européenne (notamment le service d’action extérieure) et les organisations internationales 
  • chargé de mission ou de projet (consultants) pour les ONG humanitaires et de développement dans les pays voisins (audit et suivi de projets)



Par ailleurs, parce qu’il est indifférencié pro et recherche, le Master AlterEurope forme également aux métiers de la recherche. Les diplômés AlterEurope peuvent ainsi poursuivre leurs études en thèse de Doctorat.



En savoir plus sur...

Le doctorat de l'UdL : 
http://www.universite-lyon.fr/doctorat/